Démarrage à l'E85

Le démarrage à froid le matin avec de l'E85 pose régulièrement des problèmes. Si quelques motorisations démarrent sans souci, la majorité ne démarreront qu'au deuxième ou troisième "coup de clef".

Cette tendance est plus importante dans la plage de température située entre 10 et 30° car le calculateur du véhicule considère qu'à l'essence, il n'y a rien à faire.

Nos cartographies prennent en compte ce désagrément mais ne peuvent pas le gérer aussi bien que le calculateur d'origine qui peut notamment fermer l'arrivée d'air (comme le volet de starter sur un carburateur).

 

Plusieurs éléments doivent être notamment prise en compte :

  • la qualité de l'étincelle liée à l'état des bougies(1) et des bobines crayons (2)

  • la vitesse de rotation du démarreur liée à la puissance de la batterie (3)

  • l'arrivée du carburant liée à la pompe à essence, à la propreté du réservoir et de tout le circuit d'alimentation (4)

  • l'état des filtres : carburant (s'il existe), tamis de la pompe et micro-filtres des injecteurs

  • le taux de compression (5) dans les cylindres (plus il est élevé, plus l'éthanol s'échauffe)

Vous trouverez plus d'informations en lisant la page précautions liées à l'utilisation de l'E85.

Pour certaines motorisations récalcitrantes, en dehors de l'ajout de quelques litres d'essence, la seule solution vraiment efficace est l'ajout d'un bouton de démarrage au tableau de bord qui permettra, au moment du démarrage, de simuler une température beaucoup plus basse au calculateur qui pourra ainsi fermer l'arrivée d'air.

(1) Les bougies standard (nickel) doivent avoir maximum 30 000 km ou 50 0000 km pour les Irridium/Platinium

(2) Préférez les bobines NGK aux Bosch

(3) Choisissez une batterie avec un fort ampérage au démarrage (ex : VARTA Silver)

(4) En préventif ou curatif, vous pouvez utiliser un nettoyant injecteur

(5) Pour les moteurs fortement kilométrés, l'ajout dans l'huile d'un remétallisant est souvent bénéfique

NB : nos kits pour le bio-éthanol sont destinés aux véhicules dotés d'un moteur à essence à injection multi-points indirecte (y compris hybride). Ils ne sont pas compatibles avec les moteurs diesel, à carburateur, à injection monopoint et récents à injection directe ou bi-injection.