Installation kit éthanol marine

Montage
branchement_avec_capteur.jpg

L'installation est particulièrement simple. Le kit vient s'intercaler au niveau du branchement des injecteurs.

La sonde de température se fixe de préférence sur la culasse. Si présent, le capteur de % d'éthanol se connecte sur la ligne de carburant, de préférence en durite souple.

Enfin, le boîtier se place côté compartiment à fusibles.

Avant la commande, il est nécessaire de connaître le type de connecteurs qui équipent votre moteur et, si possible la polarité.

En cliquant sur l'image, vous reconnaîtrez facilement le modèle d'injecteurs qui équipent votre moteur.

Afin de pouvoir vous envoyer directement le kit prêt à brancher, l'idéal est de tester vous-même la polarité grâce à une simple à lampe 12v ou un voltmètre.

connecteurs_bateau.jpg
Précautions

Contrairement à l'essence, l'alcool a la propriété d'être hydrophile. Il est donc important de veiller à ce que le minimum d'humidité soit présent dans votre réservoir. Aussi, en cas d'utilisation ponctuelle, il est vivement conseillé de laisser le réservoir rempli au maximum. De plus, en phase d'hivernage, le mieux est soit de vidanger complètement le réservoir, soit de le remplir uniquement avec de l'essence.

 

Pour les moteurs ayant déjà fonctionner longuement à l'essence, le réservoir risque de contenir de nombreuses impuretés au fond et ces dernières vont remontés avec l'utilisation de l'éthanol. Aussi, il est impératif de changer le filtre à carburant au bout d'une trentaine d'heures de navigation. Si le réservoir est très sale, le mieux est de le nettoyer pour éviter de fatiguer inutilement la pompe à carburant.

 

De même, il est possible qu'il soit nécessaire de changer la sonde lambda amont (durée de vie environ 2600 h), car celle-ci sera sans doute fatiguée et n'enverra donc plus, en temps réel, la bonne information au calculateur pour un mélange air/carburant idéal.

Inconvénients

L'éthanol a comme principal inconvénient de ne s'enflammer qu'à partir de 13°c. Aussi malgré l'adjonction d'essence l'hiver, le premier démarrage est souvent un peu plus difficile lorsqu'il fait froid.
Par ailleurs, la quantité d'éthanol nécessaire pour un mélange idéal est nécessairement plus importante qu'à l'essence. Aussi, il faut compter une surconsommation d'environ 20%.

NB : nos kits pour le bio-éthanol sont destinés aux moteurs à essence à injection multi-points indirecte. Ils ne sont pas compatibles avec les motorisation diesel, à carburateur, à injection monopoint et récents à injection directe ou bi-injection.